Logo du site se-lancer-en-freelance.com

Des conseils pour devenir Freelance et changer de vie !

Le guide PDF “12 semaines pour franchir le pas et créer son entreprise”

Vous êtes nouveau ici ? Vous voudrez sans doute lire mon guide pdf gratuit qui vous aide à mieux définir votre projet de création d’entreprise et ainsi vous lancer Cliquez-ici pour télécharger le guide pdf gratuitement

par | 30 Sep 2020 | Devenir freelance

Accueil » 10 conseils à suivre pour créer son entreprise sans argent
Temps de lecture : 9 minutes

10 conseils à suivre pour créer son entreprise sans argent

Créer son entreprise, beaucoup en rêve, mais peu passent à l’action souvent pour la même raison, un budget de départ limité à consacrer à leur entreprise. Dans cet article, nous allons voir que l’argent ne fait pas tout et que vous pouvez très bien lancer votre entreprise avec un investissement faible, voire nul dans certains cas.

En effet, si vous envisagez de vous lancer sur le web, l’investissement de départ sera très faible, vous n’aurez pas besoin d’un local physique pour vendre vos produits ou prestations de service par exemple.

Si vous me découvrez pour la première fois, vous n’avez peut-être pas lu ma présentation, mais sachez que j’ai créé mon entreprise lorsque j’étais étudiant. C’est bien connu, les étudiants ne sont pas les plus riches, et je l’ai démarrée avec 500€ que j’ai investi soigneusement dans les bonnes actions afin de pouvoir me lancer sans risque. Pour que vous puissiez faire la même chose, je vous dévoile mes 10 conseils à suivre pour créer son entreprise avec un budget limité.

Conseil n°1 : créer son site internet soi-même

La première des choses que l’on pense quand on crée son entreprise, c’est de créer son site Internet pour être visible. C’est effectivement un bon point de départ, mais généralement on déchante vite quand on nous dit que pour le créer il faudra dépenser 2 500€ ou plus.

De plus, il y a tellement d’indépendants qui proposent la création de son site Internet que l’on se retrouve avec des tarifs complètement différents qui peuvent aller de 500€ (on se demande ce que l’on aura à ce tarif 🤔) à plus de 5 000€. Une fois perdu dans la jungle des prix, difficile de s’y retrouver et de choisir le bon prestataire qui réalisera un site professionnel et performant.

Si vous voulez vraiment tirer le meilleur parti de votre site web, il devra être robuste d’un point de vue technique et optimisé également pour le référencement naturel (visibilité sur les moteurs de recherche). Sans compétences, il sera facile pour le prestataire que vous aurez en face “de vous rouler dans la farine” si celui-ci n’est pas très honnête (et malheureusement beaucoup se font avoir 😩).

Pour résoudre ce problème, le mieux est d’apprendre à faire son site Internet, d’autant plus que si vous êtes comme 80% des indépendants vous n’aurez pas besoin de compétences poussées en développement web pour le réaliser, vous pourrez ainsi le faire vous-même !

Le fait de créer son site Internet vous permettra également de savoir l’utiliser, car combien de fois je discute avec des indépendants qui me disent ne pas mettre à jour leur site, car ils ne savent pas l’utiliser… C’est dommage d’avoir dépensé de l’argent pour une solution qu’on ne peut ou sait pas mettre à jour (surtout que certains prestataires vous feront payer pour mettre à jour votre site 🤔)

Aujourd’hui, il existe de nombreux logiciels efficaces pour créer son site Internet et les coûts de création sont relativement faibles. Il vous suffira d’un hébergement et d’un nom de domaine, par exemple o2switch propose un hébergement et un nom de domaine inclus pour seulement 5€ HT/mois. Puis vous devrez acheter un thème ou constructeur de thèmes tels que Divi qui coûte 70$/an ou 199$ (à vie) en passant par ce lien qui est un lien d’affiliation (divi me reverse une commission si vous achetez une licence sans que ça ne vous coûte plus cher). C’est exactement ce que j’utilise pour ce site ce qui fait que j’ai un blog qui me coûte seulement 60€/an puisque je possède déjà la licence Divi à vie depuis 3 ans, car je l’utilise aussi sur mes autres sites.

Ensuite, pour optimiser son temps sur la création de son site Internet, je vous conseille de suivre une formation qui inclut un accompagnement individuel ou collectif pour vous permettre de poser vos questions si vous êtes perdu. Bien que cela reste à la portée de tous de créer son site Internet, cela demande quand même d’avoir quelques bases, qu’une bonne formation vous permettra d’acquérir.

Vous pouvez aussi opter pour des tutos gratuits sur Youtube, mais vous risquez de perdre beaucoup de temps, la formation vous permet d’optimiser votre temps en ayant un fil rouge à suivre pour créer son site.

Enfin, choisissez une formation prise en charge à 100% par Mon Compte Formation, Pôle Emploi ou tout autre organisme financeur de la formation professionnelle. Cela ne vous coûtera donc pas un centime de suivre la formation, puisque vous disposez annuellement de fonds dédiés pour vous former si vous êtes actuellement salarié, demandeur d’emploi ou déjà indépendant. C’est justement le cas de mes formations, si vous voulez qu’on étudie ensemble une possibilité de prise en charge, n’hésitez pas à me contacter je vous aiderai avec plaisir à faire prendre en charge votre formation en fonction de votre cas 😉

Conseil n°2 : créer une communauté d’abonnés fidèles

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui indispensables pour faire parler de votre entreprise et générer un bouche-à-oreille numérique naturel autour de celle-ci, encore faut-il bien s’y prendre !

Il ne s’agit pas de gérer votre page d’entreprise sur Facebook ou Instagram comme vous gérez votre compte personnel sur ces réseaux sociaux. Poster vos photos de vacances ne vous amènera pas spécialement de clients…

Comprenez juste que les réseaux sociaux sont une vitrine pour votre entreprise, ils vous permettent de la rendre visible au plus grand nombre à condition d’y partager du contenu de qualité. On parle alors de content marketing ou marketing de contenu en français, qui s’apparente au fait de parler de votre entreprise sans en avoir l’air. Ne croyez pas que les marques “improvisent” leur communication sur les réseaux sociaux, bien au contraire, la gestion de ses comptes sur les réseaux sociaux demande de l’organisation et de l’anticipation.

Avec de l’habitude, de bonnes pratiques et quelques astuces, vous arriverez à garder un lien régulier avec vos clients et prospects au travers de ce type d’outils. Là encore, je ne peux que vous conseiller de vous former pour éviter de faire les mêmes erreurs que font tous les débutants lorsqu’ils se lancent sur les réseaux sociaux.

Conseil n°3 : une offre de lancement qui déchire

Une offre efficace et claire vous permettra de faire la différence sans forcément dépenser des fortunes en marketing digital. Vous pourriez par exemple proposer une offre de lancement pour vous permettre d’encaisser les premiers euros de chiffres d’affaires afin de financer le développement d’un produit. De nombreuses entreprises proposent cela en faisant des préventes à des tarifs préférentiels afin de financer la production de leur produit. C’est un bon moyen de limiter vos risques et investissements financiers tout en fédérant une communauté d’early adopter (vos premiers clients) qui seront très fidèles et impatients de découvrir votre produit.

Une bonne communication en amont sur vos réseaux sociaux vous assurera le succès d’une telle démarche. De plus, les early adopter auront tendance à parler de votre projet autour d’eux naturellement ce qui le fera connaître.

Enfin s’il vous fallait 50 préventes pour lancer votre produit et que vous n’avez pas atteint ce seuil, dans ce cas vous pourrez rembourser les personnes et elles ne vous en voudront pas 😉 (le fait de savoir que si vous n’atteignez pas l’objectif, le produit ne sera pas lancé, motivera vos early adopter à parler de votre produit autour d’eux et cela sera un bon moyen de tester votre marché !).

Conseil n°4 : apprenez à bien gérer votre trésorerie

Créer son entreprise c’est aussi devoir faire face à quelques démarches administratives au début et quelques heures de gestion mensuellement pour assurer le bon fonctionnement de votre entreprise.

Si vous n’utilisez pas d’outils efficaces, la gestion de vos factures et des paiements peut vite vous prendre énormément de temps. Il existe de nombreux outils qui vous aideront dans cette tâche et vous feront gagner beaucoup de temps, je pense, notamment à Tiime invoice qui est un outil de facturation ultra simple et gratuit.

Attention également aux délais de paiement, quand on est à son compte et plus particulièrement lorsqu’on travaille avec des entreprises, nos factures sont payées souvent à 30 jours. Ce qui signifie que vous serez payé 30 jours après avoir envoyé votre facture et non 30 jours après avoir terminé le travail. C’est une nuance qui a toute son importance, je vois souvent des entrepreneurs qui finissent le travail et qui envoient à leur client la facture 1 mois ou plus après la réalisation du travail en raison d’une mauvaise gestion de leur temps. D’ailleurs vous pouvez lire mon article pour prévenir les situations d’impayés

Une règle pour améliorer sa trésorerie c’est que toute mission terminée doit vous amener à produire systématiquement une facture (dans un délai de 7 jours) et à la transmettre à votre client pour paiement. Ainsi vous êtes sûr d’être payé rapidement et donc de bien gérer votre entreprise.

Encore mieux, proposez un paiement total avant le démarrage de la mission en échange d’une remise. Cela vous assurera d’être payé dans les temps !

Conseil n°5 : créer une relation de confiance avec ses clients

Quand on est seul à créer son entreprise, on a beaucoup de choses à faire au quotidien, mais entretenir un lien avec vos clients ne doit pas être une option. Pour éviter que cela ne vous prenne trop de temps, vous pouvez opter pour des solutions automatisées qui vous permettront de créer des scénarios et ainsi d’envoyer un email à vos clients en fonction des actions qu’ils feront sur votre site par exemple.

Cela crée un sentiment de confiance fort chez vos clients qui se sentent alors chouchoutés et privilégiés. Vous pouvez regarder du côté du logiciel Sendinblue qui propose une solution de marketing automation simple et efficace.

Conseil n°6 : simplifiez la prise de rendez-vous

Avec la solution que nous allons voir, le temps des secrétaires est (presque) révolu, en effet il est désormais possible de proposer la prise de rendez-vous directement depuis votre site en tenant compte de vos disponibilités en temps réel.

Cela permettra ainsi à vos clients de réserver un rendez-vous avec vous à n’importe quel moment de votre journée sans avoir besoin de décrocher leur téléphone. De plus, cela vous permettra une plus grande flexibilité, vous n’aurez plus à dire aux personnes qui vous appellent que vous les rappelez ce soir car vous n’avez pas votre planning sous les yeux.

100% de mes rendez-vous sont assurés aujourd’hui par Calendly qui permet à mes clients de réserver leur créneau sur mon planning en fonction de mes disponibilités et des leurs. Cela évite les nombreux mails pour fixer un rendez-vous, tout le monde est gagnant !

De plus avec certains logiciels tels que Timify vous avez la possibilité (avec la version gratuite) de proposer la prise de rendez-vous ainsi que le paiement de la prestation, idéal si vous êtes coiffeur par exemple !

Conseil n°7 : se spécialiser sur un domaine d’expertise

Je ne le répéterai jamais assez, mais il est important pour vous de vous spécialiser ! Évitez de proposer tout un tas de services que vous maîtrisez “à-peu-près”, simplement pour agrémenter votre offre. Concentrez-vous vraiment sur ce que vous faites bien !

Conseil n°8 : négocier ses contrats

Quand on a peu de budgets pour créer son entreprise, il faut savoir négocier ! N’hésitez pas à comparer et à négocier. Vous pouvez négocier votre assurance responsabilité civile si vous la prenez chez votre assureur habituel en prétextant le fait que vous avez déjà plusieurs contrats chez lui. Faite de même auprès de votre banque avec votre compte à usage professionnel !

Évitez également tout ce qui est superflu et demandez-vous si cela sera nécessaire et fera vraiment la différence. Acheter une nouvelle voiture sera-t-il vraiment nécessaire pour vos premières années d’activité ou votre vieille titine pourra faire l’affaire la première année ?

N’ayez pas peur de négocier et de revoir vos dépenses à la baisse en vous fixant des priorités sur ce qui compte vraiment pour vous.

Conseil n°9 : opter pour le travail à la maison ou en coworking

Dans la même optique que le conseil précédent, afin de réduire vos frais de location pour votre bureau vous avez plusieurs options possibles. Soit de travailler depuis chez vous, cela peut très bien se faire si vous prenez les rendez-vous chez vos clients, soit de travailler dans un coworking pour éviter toute source de distraction et recevoir vos clients dans un endroit professionnel.

En général, un bureau dans un coworking est bien moins coûteux que si vous louez un bureau en étant seul et vous ferez généralement de belles rencontres, ce qui nous amène à mon dernier conseil.

Conseil n°10 : travailler son réseau

Ouvrez-vous aux autres ! C’est essentiel que vous rencontriez d’autres indépendants, car cela vous permettra de vous rendre compte que vous n’êtes pas seul à avoir telle ou telle problématique, vous éviterez ainsi la solitude de l’entrepreneur.

De plus, vous rencontrerez d’autres personnes qui seront elles aussi contentes de pouvoir partager avec vous leur expérience.

Par exemple, quand je me suis lancé j’ai immédiatement rejoint un espace de coworking où j’ai rencontré plein de personnes avec qui je garde un lien encore aujourd’hui et qui pour la plupart m’envoient des clients (et je fais de même lorsque l’occasion se présente). Ne négligez donc pas l’importance du réseau physique et digital.

Nous venons de voir 10 conseils pour se lancer sans budget, j’espère que ces conseils vous aideront à vous rendre compte qu’aujourd’hui lancer son entreprise ne demande pas d’investissements importants et surtout que vous pouvez faire financer les investissements importants par des solutions astucieuses (cf conseil 3).

Si vous êtes déjà lancé, n’hésitez pas à partager à la communauté de lecteur votre retour d’expérience pour permettre d’aller au-delà de ces conseils et aider les autres à se lancer 😉

On se retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article de blog et plein d’astuces à mettre en oeuvre pour développer son business. Et rappelez-vous que certains veulent que ça arrive. D’autres aimeraient que ça arrive. Et seulement quelques-uns font que ça arrive. Alors, faites partie de ceux qui font que ça arrive en appliquant tout ce que vous venez de voir !

Le guide PDF "12 semaines pour franchir le pas et créer son entreprise"

Vous êtes nouveau ici ? Vous voudrez sans doute lire mon guide pdf gratuit qui vous aide à mieux définir votre projet de création d'entreprise et ainsi vous lancer Cliquez-ici pour télécharger le guide pdf gratuitement

Vous avez trouvé une faute d’orthographe, remontez-moi l'info pour que je puisse la corriger. Comment ? En sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Guide PDF gratuit "12 semaines pour franchir le pas et créer son entreprise"

couverture ebook colonne latérale des articles

8 Commentaires

  1. Hanan

    Merci pour tous ces conseils que je trouve très pratique
    Ton article est scanable on peut retenir facilement
    Vraiment merci

    Réponse
    • Vincent VERDIER

      De rien 😉 Merci à toi pour tes retours 😉

      Réponse
  2. Nadia - Miss Copywriting

    Ton article va droit au but et est très clair et concis. On ne tourne pas autour du pot, on sait ce qu’on doit faire, j’aime bien ça 😊
    Pour ma part, même si tous les points sont intéressants, j’insisterais sur 2 points.
    👉Le 7, simplifier les services. C’est un problème que j’ai régulièrement avec mes clients qui par volonté de bien faire et de proposer un max de choses, se compliquent la vie et ne vont pas à l’essentiel. Mieux vaut proposer un seul service où on est très bon, que 1O qu’on n’a pas complètement testé mais “qui pourraient être bien”.
    👉Et le 10, le réseau il n’y a que ça de vrai! Il faut créer des liens, faire parler de soi, aller vers les gens, …bref, se bouger quoi!

    Réponse
    • Vincent VERDIER

      Wouah merci pour ce super commentaire Nadia ! Eh bien écoute entièrement d’accord avec toi pour le 7 et le 10, je le vois trop souvent durant mes coachings 😉

      Réponse
    • Vincent VERDIER

      Merci Pierre pour ce commentaire 😉

      Réponse
  3. Marie-Anne SARS

    Super Article très complet et détaillé avec de précieux conseils!
    Le plus dur a mon sens c est de se créer un réseau, ça prend du temps mais quand c est fait c’est une mine d’or.
    En tout cas, ça donne envie de se lancer à son compte!

    Réponse
    • Vincent VERDIER

      Eh oui c’est le nerf de la guerre le réseau mais aujourd’hui c’est plus simple qu’il y a 30 ans avec tous les outils que l’on a et les événements dédiés à l’entrepreneuriat. Content que l’article donne envie de se lancer, c’est complètement le but 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

risus. pulvinar justo felis Donec in ut tristique Phasellus eget

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :