Logo du site se-lancer-en-freelance.com

Des conseils pour devenir Freelance et changer de vie !

Le guide PDF “12 semaines pour franchir le pas et créer son entreprise”

Vous êtes nouveau ici ? Vous voudrez sans doute lire mon guide pdf gratuit qui vous aide à mieux définir votre projet de création d’entreprise et ainsi vous lancer Cliquez-ici pour télécharger le guide pdf gratuitement

par | 7 Jan 2021 | Uncategorized

Accueil » Comment gérer l’irrégularité de ses revenus de freelance ?
Temps de lecture : 5 minutes

Comment gérer l’irrégularité de ses revenus de freelance ?

zOptimiser ses rentrées d’argent et maîtriser sa trésorerie est une compétence que vous devez posséder quand vous êtes indépendant. En effet, vous avez sûrement déjà entendu parler des montagnes russes de l’entrepreneuriat d’un point de vue émotionnel. Il en est tout autant pour votre compte bancaire si vous n’anticipez pas l’irrégularité de vos encaissements. Mais vous avez de la chance, car nous vous donnons 4 de nos meilleurs conseils dans cet article afin de vous apprendre à mieux gérer vos revenus de freelance.

Faire un état des lieux de ses dépenses personnelles et professionnelles

Avant toute chose, il est indispensable que vous fassiez un point sur vos finances personnelles et professionnelles. C’est en connaissant vos besoins financiers finement que vous pourrez plus facilement vous fixer des objectifs et estimer le prix de vos missions et le nombre de missions à vendre par mois pour atteindre vos objectifs financiers.

D’ailleurs si vous vous posez la question de la façon de déterminer votre prix, nous vous conseillons d’aller lire l’article Comment fixer le tarif de vos prestations en freelance ?

Pour estimer vos dépenses personnelles et professionnelles, rien de plus simple ! Téléchargez vos relevés bancaires personnels et professionnels des trois derniers mois. Notez sur une feuille les dépenses récurrentes à titre personnel :

  • Loyer
  • Prêt immobilier
  • Assurances (habitation, voiture, etc.)
  • Taxes (habitation, foncière, etc.)
  • Vos frais alimentaires (courses)
  • Vos abonnements (internet, téléphone, VOD, salle de sport, etc.)

Ainsi vous aurez déjà une première connaissance de ce que vous dépensez chaque mois (en moyenne) pour répondre à vos besoins de base.

Il vous faudra faire de même à titre professionnel :

  • Mutuelle
  • Assurances
  • Frais bancaire
  • Logiciel
  • Loyer

Une fois ce travail réalisé, vous connaîtrez mieux vos dépenses courantes et donc vous serez en capacité d’éliminer celles que vous n’utilisez pas ou plus. Cela vous permettra également de mieux estimer votre objectif mensuel de chiffre d’affaires.

Échelonner les paiements

Lorsqu’on est à son compte en général la mission est payée et facturée lorsque celle-ci est terminée. Cependant si vous travaillez sur des missions qui durent plusieurs mois, il n’est jamais très confortable d’attendre 3 ou même 6 mois pour être payé.

Il vous est possible de proposer à votre client un échéancier de paiement, ainsi ce dernier pourra payer en plusieurs fois et vous recevrez chaque mois une partie de la mission ce qui vous permettra de lisser plus facilement vos revenus. N’oubliez pas non plus de systématiquement demander un acompte en début de mission.

L’autre avantage de proposer d’échelonner le paiement est que vous limitez les risques d’impayés. Imaginez une mission de 6 mois où le client vous paie en fin de mission. Si ce dernier vous fait défaut (faillite, mauvaise fois, etc.) vous perdez 6 mois de travail, alors que si vous êtes payé chaque mois, vous pouvez vous arrêter de travailler pour ce client à la première échéance non payée. Croyez-nous on est jamais à l’abri d’un impayé, il est toujours bon d’anticiper cette éventualité !

Diversifier ses clients

Dans la mesure du possible, essayez de toujours avoir plusieurs clients et de diversifier les secteurs d’activité avec lesquels vous travaillez. Si vous avez un seul client ou que vous avez plusieurs clients et un gros client qui concentre 80% de votre chiffre d’affaires, ATTENTION au salariat déguisé

Cette situation est confortable, mais peut se renverser à tout moment et quand ça arrive c’est souvent la panique à bord. Pour éviter de concentrer une grosse partie de votre chiffre d’affaires sur un unique client, essayez de diversifier votre activité en prévoyant de développer votre clientèle. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités :

  • Créer un site Internet et travailler votre référencement naturel, ainsi vous serez visible en ligne 24h/24 et 7j/7 ce qui vous permettra d’attirer des prospects à vous et augmentera vos chances d’obtenir de nouveaux clients
  • Utiliser les réseaux sociaux Facebook et Instagram pour faire parler de vous.

Si vous souhaitez apprendre à créer un site Internet, à améliorer la position de votre site Internet sur Google ou à apprendre à utiliser Facebook et Instagram pour trouver des clients, n’hésitez pas à découvrir nos formations à distance à ce propos.

Décorréler son temps de travail de son chiffre d’affaires

L’erreur que font 90% des indépendants est qu’ils se contentent de vendre leur temps ! C’est tout à fait honorable cependant lorsqu’on est seul et que l’on doit tout gérer, vendre uniquement son temps ne permet pas de s’assurer une stabilité financière puisqu’il y a des mois où vous n’arriverez pas à vendre tout votre temps disponible et d’autres où vous n’aurez pas assez de temps pour accepter toutes les missions.

Rapidement après vous être lancé vous devez réfléchir à une stratégie pour décorréler votre temps de travail du chiffre d’affaires généré. Prenons un exemple concret, imaginez que vous travaillez du lundi au vendredi pour environ 8h par jour. Cela vous laisse donc 180 jours par an que vous pouvez vendre (en décomptant le repos hebdomadaire, les vacances payées, la gestion administrative de votre entreprise et 3 jours d’arrêt éventuels).

Si vous vendez votre journée 200€ (comme on voit souvent, ce qui est extrêmement bas pour une journée d’indépendant, mais ce n’est pas le sujet de cet article), votre chiffre d’affaires annuel maximum est de 36 000€, à condition de vendre vos 180 journées dans l’année.

Si maintenant vous êtes dans la même configuration, mais qu’en plus à côté vous vendez un service en ligne automatique, par exemple vous êtes coach sportif et vous proposez du coaching en vidéo à la demande. Soit une série de 30 vidéos que vous enregistrez chaque semestre le temps de deux journées par semestre. Imaginons que l’abonnement à ce service coûte 50€/semestre et que vous avez 50 clients abonnés à ce service chaque semestre.

En termes de temps, cela ne vous prend que 4 journées par an, d’ailleurs ces 4 journées sont peut-être même des journées que vous n’aurez pas réussi à vendre dans votre année. Les gens achètent leur abonnement en automatique donc aucune gestion administrative en plus pour ce service.

Cela représente donc un potentiel de chiffre d’affaires supplémentaire de 5 000€/an pour 4 journées seulement par an de votre temps. Soit une journée facturée à 1 250€ contre 100€ quand vous vendez seulement votre temps.

Voilà comment on décorrèle son temps de travail de son chiffre d’affaires et ce principe peut s’appliquer à plein de domaines :

  • Formation enregistrée
  • Vente d’un abonnement à un logiciel
  • Coaching en ligne (alimentaire, sportif, etc.)
  • Vente de produits numériques
  • Vente de produits physiques avec service logistique externalisé

Nous venons de voir 4 moyens de gérer l’irrégularité de vos revenus en tant qu’indépendant. Si vous appliquez tout cela, vous devriez améliorer la stabilité financière de votre entreprise. Nous savons d’avance que nombreux d’entre vous se contenteront de lire et de trouver ça intéressant, mais ils ne l’appliqueront pas. Rappelez-vous que certains veulent que ça arrive. D’autres aimeraient que ça arrive. Et seulement quelques-uns font que ça arrive.

Faites partie de ceux qui font que ça arrive en appliquant tout ce que vous venez de voir et passez à l’action ! On se retrouve dans quelques jours pour un nouvel article de blog.

Le guide PDF "12 semaines pour franchir le pas et créer son entreprise"

Vous êtes nouveau ici ? Vous voudrez sans doute lire mon guide pdf gratuit qui vous aide à mieux définir votre projet de création d'entreprise et ainsi vous lancer Cliquez-ici pour télécharger le guide pdf gratuitement

Vous avez trouvé une faute d’orthographe, remontez-moi l'info pour que je puisse la corriger. Comment ? En sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Guide PDF gratuit "12 semaines pour franchir le pas et créer son entreprise"

couverture ebook colonne latérale des articles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

diam Sed libero. Donec nec sem, ut Phasellus vel, eget

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :